Logo du CEL - Centre Entrepreneuriat du LittoralLogo Hubhouse
5ème Journée Internationale de Recherche du CEL-Lab
16 novembre 2017
S2E - Statut de l'étudiant entrepreneur
Suivez l'actu du CEL/HUBHOUSE en vidéo
> Nos vidéos

Territoire, Entrepreneuriat et Développement de la Création d’Entreprise


Synoptique du domaine, du bilan et des axes de recherche du laboratoire du Centre Entrepreneuriat du Littoral (CEL-LAB)

Gérard Kokou DOKOU, Directeur du Centre Entrepreneuriat du Littoral (CEL-Hubhouse, ULCO)

L’ULCO, Université du Littoral et Côte d’Opale, a décidé d’inscrire l’entrepreneuriat, la sensibilisation de ses étudiants et enseignants, l’accompagnement des créateurs et la recherche en entrepreneuriat, parmi ses stratégies majeures à côté de l’environnement et du froid. Ceci est cohérent avec la stratégie du Conseil Régional Nord Pas-De-Calais, des institutions locales qui le composent et des autres structures socio-économiques telles les organisations consulaires. Connaissant le rang de leur zone d’action en matière de création (il y a peu de jeunes pousses sous les grands arbres), ils consacrent et consacreront des efforts et des moyens importants, pour le développement de l’entrepreneuriat. Ainsi la CUD participe activement au colloque FACIL (Forum Annuel de la Création et d’Innovation du Littoral) initié dès mars 2000 devenu, depuis novembre 2013 la Journée Internationale de Recherche du CEL-LAB (JIR-CELLAB)

C’est pour cela que vis-à-vis de ses partenaires, les autres universités du Nord-Pas-de-Calais, l’Université du Littoral a été reconnue leader en matière de développement de la sensibilisation et de la recherche en entrepreneuriat. Ceci nous est bien confirmé par nos contacts avec ces différents Présidents des Universités du Nord-Pas-de-Calais. Dans ce cadre, le CEL.LAB a la mission de conforter la stratégie de L’ULCO, de façon interne et par ses réseaux. En lançant le colloque FACIL dès mars 2000, l’ULCO se veut incontestablement visionnaire. En fait, de par le monde, la recherche en entreprenariat est parmi celles qui a le plus progressé au cours des deux dernières décennies en Sciences Humaines et Sociales selon la revue « Entrepreneurship ; Theory and Practice ». Il y a de bonnes raisons à cela :

- L’entrepreneuriat et la Création d’Entreprises sont considérés à juste titre, comme la condition fondamentale de la reviviscence économique du territoire. Même si l’on sait que les créations d’emploi à court terme, issues des créations d’entreprise, sont faibles, la création est avec les implantations externes et l’emploi endogène, la condition d’une pérennisation à moyen et long terme de l’emploi. La recherche sur l’entrepreneuriat aura toujours en vue le fait qu’elle est associée à la reviviscence économique des territoires.
- Développer la recherche en entrepreneuriat est une obligation de cohérence du processus qui va de la sensibilisation des acteurs (dont les étudiants) à la motivation et l’action du créateur, aux qualités de l’accompagnement, aux structures organisées pour favoriser la création, jusqu’aux politiques publiques pour en favoriser le développement.
Parce que la recherche en entrepreneuriat est fondamentalement attachée à découvrir les meilleures pratiques du système entrepreneurial, elle est d’une implication forte pour le transfert et l’action entrepreneuriale. C’est une des missions que s’assignent les chercheurs du CELLAB.
De notre expérience, mais aussi de celle de nombre de collègues régionaux, nationaux et internationaux, le dialogue du chercheur, quand il est un peu doué d’empathie, avec le créateur, avec le développeur d’accompagnement, avec le responsable d’un incubateur ou avec l’élu responsable d’une politique d’aide à la création, peut être d’un partenaire précieux. D’où l’ampleur du partenariat que développent les enseignants-chercheurs du CELLAB avec les institutions socio-économiques locales et régionales. C’est dire que le rôle des leaders territoriaux est de plus en plus déterminant pour le développement entrepreneurial. On l’a vu en Vendée. Ceci correspond à l’une des deux grandes problématiques et organisations entrepreneuriales : l’approche communautaire, d’une part, telle que l’a développée en Suède Bengt Johannisson et l’approche individualiste, d’autre part. L’ambition est que nos territoires s’emparent de l’impératif entrepreneurial. Une telle ambition est aussi fortement demandeuse d’aide par la Recherche, notamment au niveau d’une investigation mondiale des bonnes pratiques en la matière. Le CEL-LAB s’y positionne pleinement. Mais une attention a toujours été donnée de produire des communications évaluées dans des colloques, d’organiser et de co-organiser des manifestations scientifiques en la matière.

Ainsi, sur les quatre dernières années le CEL-LAB a organisé quatre colloques à Dunkerque et trois autres en co-organisation avec des partenaires étrangers A ce séjour nous comptabilisons, sur la même période 15 communications dans des colloques, 2 articles dans une revue internationale et deux ouvrage chez L’Harmattan. C’est dire que notre programme de publication s’est sérieusement renforcé au regard du programme scientifique du CEL-LAB. Celui-ci s’articule autour des axes suivants :
- L’avancée scientifique du dispositif MACE (Motivations, Aptitudes et Comportement Entrepreneurial) destiné à mesurer le potentiel entrepreneurial des porteurs de projet et dirigeants établis ; mis à disposition de tous les acteurs de l’entrepreneuriat régional, ce dispositif est la propriété intellectuelle de l’ULCO et de moi-même;
- L’influence des institutions formelles et informelles sur le développement qualitatif et quantitatif de l’entrepreneuriat et sur l’évolution de la culture entrepreneuriale ; la méthode GEM (Global Entrepreneurship Moniteur) est la démarche privilégiée nous conduisant à faire émerger l’approche systémique de l’accompagnement des créateurs/repreneurs d’entreprise ;
- L’étude comparative Canada / France des générations d’entrepreneurs X (37 – 46 ans) et Y (20 – 36 ans) en Nord-Pas De Calais. Les résultats de cette étude constituent le cœur de la deuxième édition de notre JIR-CELLAB qui aura lieu le 13 novembre prochaine à Dunkerque avec des intervenants locaux, régionaux, nationaux et internationaux.

Le but du programme de recherche présenté ici vise à mieux comprendre les jeunes entrepreneurs afin de mieux les aider et les encourager. L’entrepreneuriat est d’abord, et avant tout, une affaire de personnes. C’est l’entrepreneur qui est capable de transformer un rêve, une idée, un problème ou une occasion en une entreprise. C’est l’entrepreneur qui est en mesure de mobiliser les ressources humaines, financières et matérielles afin de satisfaire les besoins d’une société. Il est le premier responsable du succès ou de l’échec d’un projet ; évidemment, il y a des circonstances incontrôlables qui peuvent jouer dans le processus, mais l’entrepreneur saura habituellement en tirer des leçons utiles.
On convient de la nécessité d’un bon projet bien préparé et bien géré pour la réussite ; mais c’est toujours l’entrepreneur (ou l’équipe entrepreneuriale), qui avec sa vision, sa détermination, ses compétences et ses qualités, fera la différence. Dans de domaine de la formation et de l’intervention en entrepreneuriat, on peut déplorer parfois l’importance mise sur le projet au détriment de la personne qui le porte. C’est comme si on prenait l’entrepreneur pour acquis. En fait, le problème vient souvent d’une plus grande facilité à aborder les aspects techniques des projets que le potentiel entrepreneurial des promoteurs.
Il sera toujours préférable d’intervenir avec un entrepreneur à fort potentiel mais avec un projet qui laisse à désirer, que la situation inverse. Un bon entrepreneur trouvera toujours le moyen de bonifier un projet, de l’ajuster, ou à la rigueur de le changer afin d’arriver éventuellement à résultat satisfaisant, du moins pour lui-même.
La recherche qui nous présentons ici porte avant tout sur l’entrepreneur, surtout ceux des générations émergentes. Une meilleure compréhension de leurs motivations, attitudes et aptitudes nous permettra de mieux les reconnaître, les préparer et les soutenir.

 

 

 

 

Logo du CEL - Centre Entrepreneuriat du Littoral Logo Hubhouse

Centre Entrepreneuriat du Littoral/Hubhouse
252 avenue de l’Université - BP 5526 – 59379 Dunkerque Cédex

Mentions légales -

Logo ULCO